AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Haiko Suzaku ~ Guidée par le soleil UC

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Haiko Suzaku
Hora's Owner / Admin
Hora's Owner / Admin


Messages : 98
Date d'inscription : 15/02/2012
Age : 36
Localisation : L.A, California

MessageSujet: Haiko Suzaku ~ Guidée par le soleil UC   Ven Jan 13 2017, 18:55

Haiko Suzaku
(Enfant des cendres du Phoenix)

Âge : 25 ans
Situation conjugale : Célibataire
Groupe : n/a
Occupation : Shaman et apprentie Pache
Type de Shamanisme : Seirei
Caractère

...

Physique

...


Histoire

Même si cela ne se voit pas, Haiko est chinoise. Sa mère est japonaise d’où prénom. Elle est née de l’union entre un empereur chinois et d’une Princesse japonaise. Une union tabou par les Dieux et par les hommes si bien que la jeune fille a hérité de cette aberration par ses yeux dorés. La princesse japonaise, selon la légende avait un démon dans sa famille et tout comme les Impératrices chinoises, le symbole de la famille était le Phoenix. Pendant très longtemps, la mère de Haiko se fit passer pour une Chinoise, jusqu’à ce que le subterfuge soit découvert. Mais le commun des mortels ne pouvait plus rien faire, leur empereur avait pris cette femme pour concubine, mais elle avait presque autant de pouvoir que sa légitime épouse. L’armoirie de Haiko devint un Dragon enroulant un Phoenix en grâce. Haiko grandit comme une princesse, mais une batarde, un enfant illégitime qui en plus était une aberration ; elle ne montrait jamais sur le trône. Elle était toujours seule, toujours rejetée, les enfants de son âge avaient peur d’elle. Elle se demandait régulièrement pourquoi les Dieux l’avaient créée ainsi, peut-être pour punir ses parents adultères, qui sait. Quand elle eut l’âge de comprendre, sa mère lui expliqua l’origine de ses yeux dorés, un démon de la nature qui prenait la forme d’un oiseau majestueux capable de renaître de ses cendres et de faire pleuvoir le feu du ciel. La jeune enfant était émerveillée par ce récit, posa la question si cet oiseau était le même que son armoirie. La mère lui expliqua qu’effectivement il s’agissait du même oiseau, en train de fusionner avec un dragon qui était le symbole de l’Empereur. Elle sut plus tard que cette fusion n’était pas une légende et qu’il s’agissait d’elle… Le mélange d’un dragon et d’un oiseau de feu. Pour l’instant, rien n’avait de sens pour la jeune fille, car vive comme l’éclair elle avait une sagesse rare pour son âge, et elle savait que les dragons et les oiseaux de feu faisaient partie du folklore. Cependant la vision de l’enfant changea radicalement à la mort de l’Empereur, son père. Sa mère et elle furent obligées de fuir le palais et de vivre comme des parias. C’est à 9 ans que la jeune fille connue la vérité sur sa famille. Ils étaient de puissants shamans au service de l’empereur du Japon. Mais l’un des empereurs au pouvoir ne croyaient pas aux pouvoirs shamaniques et était radicalement opposé à toute forme de magie, obligeant la famille à fuir vers la Chine. La jeune fille était l’accomplissement de plusieurs générations de croisements, de mariages et de tentatives ratées de créer un shaman ultime, capable de rivaliser avec les plus grands. Mais son pouvoir était bien moindre comparé à la tâche qui l’attendait. Elle dût alors s’entraîner durement, sa mère dévoilant ses compétences de combattante redoutable, capable de manipuler le feu et de voler. Elle dût également se cultiver et sa mère était également très érudite. Sa mère ne put terminer son enseignement. Comme si elle pressentait quelque chose de grave, la mère de la jeune fille lui fit cadeau d’un anneau qui était en réalité celui de la promesse d’amour de son tendre empereur. L’anneau renfermait des pouvoirs qui la protègeraient lui fit-elle c’est pour cela qu’elle ne devait jamais s’en séparer. Elles furent retrouvées par les gardes de la duchesse douairière quelques jours plus tard. Dissimulée dans un arbre, elle assista impuissante à l’exécution de sa mère, se jurant de tuer le général présent. Mais l’enfant n’avait en rien les pouvoirs de sa mère. C’est alors qu’un soir, alors qu’elle n’avait que quatorze ans, la jeune enfant fut réveillée par une puissante lumière. Cela faisait plus de deux ans qu’elle errait dans la forêt, continuant de s’entraîner. Elle s’était embellie autant qu’elle s’était endurcie. Cette puissante lumière était un magnifique oiseau de feu et elle comprit qu’elle devait le suivre. Elle se retrouva alors dans une grotte où elle retrouva les armoiries de sa mère et de son père : le dragon enveloppant un oiseau de feu en majesté. L’obscurité ayant soudainement enveloppé ce lieu, elle trébucha sur quelque chose de dur… Il y eut ensuite des craquements et des pépiements de poussin. Enfin ce qui lui semblait être un poussin, mais très vite elle se ravisa, à voir la lumière que la petite bête produisait. L’œuf semblait être de pierre alors que le bébé oiseau semblait être transparent… Pendant de longs instants, la jeune enfant et l’oiseau se regardèrent… La jeune fille réussit à le soulever de terre et à le mettre contre elle dans ses haillons pour le tenir au chaud… Haiko ne devait pas rester au même endroit trop longtemps. Elle se remit en route dans la neige et le froid. D’ailleurs ce qui interpella Haiko c’est la vitesse à laquelle cette tempête de neige s’était levée. C’est ce jour-là qu’elle rencontra Hao pour la première fois…Serrant plus forte le petit oiseau dans ses bras, n’ayant pas encore réalisé que c’était son futur fantôme gardien, elle se saisit d’un bâton et fit face à son ennemi. Bâton qui sembla brûler de lui-même, l’obligeant à lâcher prise. Elle fut face à un esprit incandescent et d’une taille imposante et d’un homme vêtu d’une cape blanche…

Hao : Tu as du caractère et du potentiel, j’aime ça… Je reviendrais te chercher quand tu seras devenue plus forte… D’ici-là, entraîne-toi…

Ce type lui foutait la trouille, elle ne faisait que reculer alors que soudainement il disparut, emportant la tempête avec lui. Elle marcha plusieurs jours avant de s’effondrer comme un château de cartes… Le petit oiseau s’extirpa des bras de la petite fille et prit à nouveau cette forme transparente… Il cracha une grosse gerbe de feu qui enflamma un bosquet à proximité de la jeune fille. La douce chaleur éveilla l’enfant qui regarda l’oiseau. Il avait grossi et il était comme recouvert d’une armure incandescente… Une voix de femme s’éleva alors…

H : Bonjour Haiko… Je suis Horakhty… Je suis désormais ton fantôme gardien… Merci de m’avoir libéré…

- Mon fantôme gardien ? Alors j’ai hérité des pouvoirs de ma mère ?

H : Et de ton père… Je suis la fusion d’un dragon et d’un oiseau de feu… un Huangfeng qui est considéré comme une légende. Tu es un shaman unique, et cet être malfaisant qui a croisé ton chemin, tu ne dois jamais le rejoindre… Le Chaos et la destruction sont semés derrière lui… Ton destin est de le combattre… Du moins pour l’instant…

-Le combattre ? Mais vous avez vu la puissance ? Même la nature lui obéit… Et comment pouvez-vous le connaître ?

H : Cet œuf qui a été brisé était une prison. J’ai été retenue contre ma volonté pendant près de cinq cents longues années…Dans quelques temps, tu vas rencontrer un homme qui va t’emmener avec lui… Ne refuse pas, ce n’est qu’en le suivant que ton destin pourra s’accomplir…

- Mon destin ? Mais quel est-il ? Pourquoi moi ? Qu’ai-je de si spécial ? Tout ce que je voulais c’est de continuer de vivre avec mon père et ma mère… Pas de me retrouver seule au monde !

H : C’était ton destin de les perdre… Vous les humains vous êtes tous voués à mourir un jour… Tu n’es plus seule… Je suis là !

Horakhty s’enveloppa de lumière et prit la forme d’un gigantesque dragon oiseau en armure, les yeux rouges et semblable au soleil…

H : Ton destin est d’apprendre à maîtriser ma puissance. De l’utiliser pour protéger les plus faibles et combattre le mal… Le grand tournoi approche… Tu dois être prête ! Suis mon conseil mon enfant et prononce ces paroles avec force et détermination. Nous allons fusionner pour la première fois, et tu vas devoir maîtriser cette technique parfaitement…

Haiko écouta attentivement ces paroles, ce qu’elle devait faire. Elle avait peur, mais elle devait être forte, et rendre fier ses parents qui avaient rejoints l’autre monde. Elle devait également se montrer digne de l’héritage de sa famille et par conséquent elle devait commencer par maîtriser son fantôme gardien. Alors levant la main au ciel Elle prononça les mots qu’Horakhty lui avait dit, prenant cette dernière qui avait pris la forme d’une boule incandescente et l’entra en elle…

- Forme esprit, Unité !

C’est ainsi que l’aventure dans le monde des Shamans de Haiko débuta… Bien sûr les premières fois furent chaotiques, ne pouvant pas maîtriser un tel flux d’énergie. Elle reprit alors les séances de méditation et de discipline du corps… Les cascades d’eaux glacées, la résistance aux soleils brûlants des steppes ou des déserts. L’entrainement qu’elle se faisait subir était des plus rudes, mais Horakhty l’encourageait toujours. Ce qu’elles ignoraient toutes deux, c’est qu’un homme les observait.

Alors qu’elle avait réussi à se procurer de l’argent et de se faire un vrai repas dans un village, elle fut interpellée par un homme massif, portant une cape blanche et un masque avec des plumes… C’était l’heure qu’Horakhty et Haiko avait attendue depuis des mois… Haiko espérait être prête, même si elle savait éperdument qu’elle avait encore énormément à apprendre… Et qu’elle n’avait peut-être pas le niveau pour participer au Shaman Fight… Elle était prête à se battre et son adversaire se dévoila enfin. Elle fut immédiatement troublée par cet homme en face d’elle. Il était massif et il avait de longs cheveux noirs avec des yeux tout aussi noirs. Il portait une tenue de combat bleue et noir avec un bandeau rouge à triangles blancs.

S : Mon nom est Silva, j’appartiens à la tribu des Paches, je suis là pour te tester Haiko Suzaku. Tu as dix minutes pour me toucher, passé ce délai tu seras disqualifiée !
Haiko montra les crocs, même si cet homme la troublait prodigieusement, il était hors de question pour elle et Horakhty de se faire bouffer par un mec ! Le début du combat fut une raclée monstrueuse pour la jeune aberration qui ne comprenait pas comment son adversaire pouvait matérialiser ses fantômes gardiens… Si elle ne comprenait pas rapidement, elle allait se faire moucher sans espoir de riposte. D’autant plus que les fantômes gardiens du pache se moquaient ouvertement de Haiko et de Horakhty… Soudain, elle eut une idée en regardant l’anneau qui ornait un des doigts de sa main gauche.... Et si… Il fallait faire fusionner dans un contenant plutôt que d’être le contenant… Elle avait remarqué également que son anneau avait un nom… Huangfeng. La race de Horakhty en somme… Alors sans attendre, elle laissa Hora sortir de son corps et reprit le même manège mais fit rentrer la boule dans son anneau. Les ailes gravées sur l’anneau disparurent et allèrent dans le dos de la jeune fille, tandis que l’anneau semblait s’étendre sur ses mains pour lui faire pousser des griffes. Mais la mauvaise surprise fut au rendez-vous. Elle avait évolué, mais lui aussi. Il avait un canon immense qui était le croisement de ses cinq fantômes… Elle n’avait plus rien à perdre de toute façon, alors rassemblant les forces restantes elle se lança à l’attaque de son adversaire prenant le faisceau énergétique de plein fouet, elle disparut, pour réapparaître haut dans le ciel en lançant deux boules de feux avant de s’écraser lourdement au sol…

S : Tu as vraiment du potentiel… Félicitations, tu as réussi le test…

Fit le pache alors qu’il se massa la joue en grimaçant… Il s’accroupit aux côtés de la jeune fille alors qu’elle se redressa sur le coup de la surprise. Il lui donna sa cloche oracle… Elle était ravie et regardait Horakhty qui était sous sa forme minuscule. Mais au lieu de lui expliquer qu’elle aurait des adversaires il se redressa et lui tendit la main.

S : Viens avec moi…Ton test n’était pas exactement pour le Shaman Fight en réalité, mais tu vas pouvoir te rendre utile autrement…

Le pache ouvrit grands ses ailes, la jeune fille était émerveillée et se saisit de la main de l’homme qui l’a pris dans ses bras avant de décoller… Quand la jeune fille se réveilla elle était dans un lit de camp, sous une tente, enfin ce qu’elle pensait être une tente qui s’avéra plus tard être un authentique tipi. L’homme entra avec ce qui semblait être un sac de provisions… Elle se redressa elle avait des vêtements neufs pliés à côté d’elle.

S : Bien dormie ? Je t’ai apporté un peu de quoi manger, histoire que tu reprennes des forces…

La jeune Haiko regarda son bienfaiteur avec de grands yeux… Rosissant un peu elle fit.

- Et la joue ? Fit-elle en désignant le pansement qui était sur une partie. L’homme ria de bon cœur en lui faisant de ne pas s’inquiéter. Il fit également qu’elle devait se dépêcher de reprendre des forces car le Shaman Fight allait bientôt commencer et qu’il fallait qu’elle soit prête… Prête à quoi ?

S : Bien, maintenant que tu es réveillée, Goldva est d’accord pour que tu restes, à une condition… Tu vas devoir passer une série d’épreuves réservées normalement à l’entrée en majorité des jeunes paches, à savoir quand on leur donne leurs esprits protecteurs. C’est ainsi qu’ils entrent officiellement au sein du conseil. Epreuves que j’ai passé quand j’avais ton âge…

La jeune fille semblait très intéressée par les dires de son bienfaiteur, ainsi elle allait devoir mettre en pratique tout ce qu’elle avait appris. Et même peut-être d’avantages.

- Quelles seraient-elles ?

Silva se leva et prit un air grave qui produisit un frisson dans le dos de la jeune fille.

S : Les cinq épreuves sont sous le signe des cinq éléments… La première épreuve sera sous la protection du feu, autrement dit, l’élément de ton fantôme. Dans le plan du canyon il y a une roue élevée en l’honneur du soleil. Tu devras y être attachées sans eau ni nourriture pendant trois jours. La vision que tu auras au terme de ces trois jours te conduira sur le lieu de ta seconde épreuve. Celle de l’eau. Là-bas, le froid du climat achèvera ta résistance physique. Tu devras rester trois jours sous la cascade jusqu’à ce que ton esprit s’échappe dans le coma. La troisième épreuve est celle de l’éther. Toi et ton esprit gardien qui vous mettra tous les deux en une seule et même entité. Si tu réussis cette épreuve, Horakhty sera ton fantôme gardien officiel et ta résistance mentale sera avérée. Si tu échoues, ton esprit sera piégée dans le Great Spirit jusqu’à ce que le roi des shamans décide de te libérer ou non…

Haiko eut soudainement du mal à déglutir. Piégé jusqu’à la fin du tournoi, et si le futur roi des shamans décidaient de ne pas la libérer…. Non, elle ne devait pas y penser.

S : La quatrième épreuve sera sous le signe de l’air… Les caprices des vents ici ne me permettent pas de te dire la nature de ton épreuve, tu le découvriras bien assez tôt ! Enfin la dernière épreuve sera sous le signe de la terre. Cette terre qui annoncera ta renaissance, ou…. Ta perte définitive…

La respiration de la jeune fille se bloqua sous l’effet de la peur. Elle devait réussir, sinon elle rejoindrait ses parents dans l’au-delà, et elle ne voulait pas ! Pas finir comme ça, du moins sans combattre…

S : Si tu parviens à réussir ces cinq épreuves, Tu pourras accéder à la cérémonie où tu devras rejeter tout passé et toute attache et ainsi entrer pleinement dans ta condition de membre de la tribu pache. Pour les natifs, la cérémonie est sensiblement différente…

Ce que Silva avait omis de dire, c’est que ces épreuves avaient été spécialement conçues pour Haiko, et que les vraies épreuves pour les natifs étaient beaucoup moins… Drastiques.

- Je vais réussir, il le faut, même si actuellement je suis terrifiée. Mais je sais que je n’ai pas le choix si je veux accomplir mon destin…

« Tout se passera bien Haiko, nous serons ensembles… » Silva esquissa un léger sourire avant de sortir du tipi.

S : Tu as deux jours pour te préparer, ensuite le vrai travail commencera…

Haiko profita de ces deux jours pour manger afin de reprendre toutes ses forces et de dormir afin d’être assez forte. Entre les deux, elle se donna des séances de méditation pour préparer son esprit à la pénurie qui allait bientôt s’installer… Le jour arriva, accompagnée de Silva et d’un autre pache, ils marchèrent pendant plusieurs heures avant d’arriver à cette fameuse roue solaire. Elle n’était jamais à l’ombre, axée plein Sud… La jeune fille se laissa docilement attachée dans la roue, face au soleil. En partant, l’autre pache fit à Silva qu’il espérait que la jeune fille était aussi forte qui le prétendait…

Les premières heures passèrent, tandis que Haiko fredonnait des comptines quand elle était petite, n’oubliant pas de bouger que très légèrement les extrémités. La première nuit mit fortement à l’épreuve sa résistance physique, la différence de température la faisant grelotter, mais courageusement elle continuait de fredonner pour maintenir son esprit en éveil, mais elle finit par s’endormir, déjà épuisée alors qu’il lui fallait tenir encore deux jours. La seconde journée fut à son sens la plus rude. Elle avait toute sa peau craquelée et elle commençait à avoir des hallucinations… Elle semblait à bout de forces, si bien que Silva sur l’écran de surveillance commençait à douter. Haiko semblait être en plein délire, si bien que lorsque la nuit est tombée, elle ne semblait plus être consciente depuis un certain temps…

A l’aube de la troisième journée, quelque chose d’inattendue se produisit : La jeune fille toujours inconsciente se mit à rayonner d’or. Elle rayonna ainsi une bonne partie de la journée. Si bien que lorsque la dernière nuit se profila, les liens de la jeune fille la retenant à la roue lâchèrent. Elle tomba lourdement au sol et le rayonnement s’arrêta… Il fallut quelques instants à la jeune fille pour signifier au spectateur dissimulé derrière la paroi du canyon, qu’elle était toujours en vie… Elle parvint à se redresser totalement à l’aube. Elle était totalement désorientée, déshydratée et affamée mais elle regarda le lever de soleil différemment, comme si elle admirait la plus belle chose au monde… Elle ignorait que c’était l’aube du quatrième jour et tandis que les larmes coulaient sur ses joues, pensant avoir échoué, elle vit une magnifique cascade avec une nature verdoyante avant de reperdre connaissance. Silva sortit de sa planque et la ramena au village, histoire qu’elle reprenne un peu avant sa seconde épreuve le matin suivant.

Quand elle se réveilla, elle était dans un lit de camp, en plein air. Elle avait des réserves de nourriture et d’eau planquées dans une cavité du sol pour que cela ne souffre pas de la chaleur. Il y avait également un feu rassurant… Hora apparut et désigna du bec une magnifique cascade.

« IL semblerait que nous ayons réussi la première phase… Repose toi, je pense que la prochaine va être rude… » En effet le lendemain, Haiko fut saisi par le soudain froid qui régnait. La nature verdoyante avait laissé place à un désert de glace. Comment était-ce possible que l’on ait une telle variété de climat en un endroit ? Elle se leva, prit les affaires et se changea, avant de marcher vers la cascade. Le froid de l’eau lui bloqua la respiration et tétanisa tous ses muscles, mais elle continua à avancer avant de trébucher soudainement. Elle étouffa un hurlement de douleur en serrant les dents et rampa sous la cascade ou elle réussit à se relever. Elle tremblait de tous ses membres et tenta de visualiser le palais de son enfance, sa nourrice, son père et sa mère… Petit à petit, elle put reprendre une respiration un peu moins haletante et son cœur ralentit enfin. Droite comme un piquet et comprenant qu’elle devait vraiment être dans un état second pour tenir, elle se mit en profonde méditation, priant les ancêtres et les « élus » de Horakhty passés, de lui donner la force et la foi pour continuer sa mission et les rendre fier…

Elle perdit très rapidement toute notion du temps. Elle ne savait plus si ce qu’elle ressentait était réel ou un rêve. Elle se retrouva dans un courant d’un blanc immaculé, voyageant avec d’autres personnes. Elle comprit alors que l’épreuve suivante avait commencé et qu’elle était plus qu’une âme au milieu du flot du Great Spirit. Horakhty était là, mais elle ne la voyait pas. Elle se rendit compte qu’elle était Horakhty. Elle était elle et inversement. Elle se sentait bien, apaisée, sereine, en paix avec elle-même ce qui n’était pas arrivé depuis des lustres. Cependant quand elle se retrouva seule, elle était face à ses souvenirs, les blessures, les peurs, les cauchemars, elle ressentait cela tellement fort qu’elle croyait qu’elle allait devenir folle… Elle ressentait toutes ses blessures en morts successives. Elle hurlait mais personne n’entendait, pire, c’est comme si aucun son sortait de sa bouche, elle se brisa ensuite comme un miroir en des milliers de petites pièces qui hurlaient elles-aussi à l’unisson.

Elle ouvrit soudainement les yeux. Elle était dans un ciel bleu magnifique, couchée sur un nuage. Il y avait des oiseaux qui passaient, ils étaient d’un blanc immaculé.

« Qu’est-ce qu’il s’est passé ? » Demanda Horakhty sous sa forme de dragon miniature. Haiko se regarda, elle était transparente. Elle était elle-même un fantôme. L’épreuve de l’air, cela venait de lui revenir en pleine figure… Elle avait donc passé deux épreuves d’un coup. Mais le plus dur restait à venir… Elle prit la décision de se laisser porter par les vents. Elle atterrit enfin devant elle, allongée, le corps encore bleutée par le froid. Elle prit de plein fouet une cruelle vérité. Elle était morte. Les larmes lui montèrent aux joues. Elle avait en réalité lourdement échoué. Elle s’effondra sur les genoux et pleura amèrement sur son corps… « EEEEEH !!! MAIS PLEURE PAS !!! Tu te souviens ce qu’a dit Silva ? Outre les caprices des vents ? tu es peut-être toujours dans l’épreuve de l’Ether. Reprends-toi Haiko Suzaku ! » Tandis que la jeune fille regarda son fantôme gardien, les yeux chargés de larmes, le ciel se couvrit rapidement et le vent se mit à souffler, mais pas un vent tempétueux, un vent du désert, brûlant et chargé de poussières, colmatant les voies respiratoires et rendant aveugle.

- Horakhty, aide-moi !

Horakhty fusionna alors immédiatement avec son anneau et lui permit de fermer ses ailes métalliques sur elle pour se protéger du sable et de la poussière, la faisant cracher ses bronches. « On doit avancer quand même Haiko, on doit trouver un abri. C’est comme trouver l’œil du cyclone… Je ne vois rien non plus, il va falloir faire confiance à tes ressentis… » Haiko était encore complètement désemparée par la vision d’elle morte. Elle était désespérée mais elle devait maintenant sauver son âme et Horakhty, qui ne l’avait pas abandonnée pour autant. Elle marchait, les ailes repliées sur elle pour limiter les effets de la tempête…

- Horakhty ! Grandis !!!! Je veux que tu grandisses !!!

Fit-elle en brandissant la main qui avait l’anneau d’origine. Horakhty ne comprenait pas ce que sa doshi avait en tête mais obéit. Elle prit la forme d’un magnifique dragon d’or métallique aux yeux rouges et à la pierre bleue… Haiko monta sur son dos et lui donna l’ordre de voler aussi haut qu’elle le pouvait… Horakhty battit ses ailes géantes et réussit difficilement à décoller. Au bout d’un temps indéfinissable elle sortit du cyclone et elles purent admirer ensembles un sublime coucher de soleil. Elles se dirigèrent alors vers les ruines d’un village pour y trouver abri, en attendant la dernière épreuve. Ce village dégageait une aura particulière…

Alors qu’elle dormait paisiblement, recroquevillée sur elle-même, elle fut réveillée par des hurlements bestiaux et sinistres. Quand elle sortit de son abri, c’est pour se retrouver face à une meute de loups aux yeux rouges et aux allures fantomatiques. La dernière épreuve. La terre signifiait aussi la nature…. Progressivement le village fut pris dans des racines et entraîné vers les profondeurs insondables du sol. Elle devait rapidement sortir d’ici ! Quand elle se retourna, il s’agissait d’un arbre géant et sur ses branches, visiblement très mal en point, les paches, et d’autres shamans qu’elle ne connaissait pas encore…

- Oh NON ! Mais qu’est-il arrivé ? Vous m’entendez ? Répondez moii !

Une voix qui semblait parler en même temps que d’autres, lui ordonna de partir plusieurs fois. Voyant Silva en danger, et sa future famille, elle enragea et chargea son furyoku dans ses griffes et attaqua plusieurs fois avant de se retrouver pris dans les branches du même arbre… Elle fit brûler son furyoku qui devint incandescent et ses ailes s’enflammèrent…

- Qui que tu sois ! Je ne les laisserai pas tomber, même si je ne les connais pas encore ! Je ne les laisserai pas derrière moiiii !!!

Elle réussit alors à s’extirper et fit face à l’arbre… Finalement elle lâcha le contrôle de l’esprit et posa un genou à terre en baissant la tête…

- J’ai appris à respecter la nature… J’ai vécu avec elle et elle m’a nourri… hébergée… Laisse les partir et prends moi à leur place… Je suis l’élue du HuangFeng… Mais ma vie ne vaut pas plus que celle de centaines d’autres… pas plus que la leur, même moins… Je t’en prie, laisse les aller…

Le silence s’installa quelques instants avant que la voix s’élève à nouveau lui disant qu’elle pouvait entrer car elle avait réussi le test… La lumière venant de l’arbre s’intensifia, et quand elle rouvrit les yeux, elle était dans une chambre avec des pansements sur une bonne partie de son corps.

S : Je commençai à m’inquiéter Haiko… Cela fait 5 jours que tu es dans un sommeil profond.
Haiko leva les yeux vers lui en se recouchant doucement dans le lit : « J’ai… Réussi ? »

S : Si tu avais échoué, tu serais morte…

Haiko fut choquée sur le moment… Silva n’avait pas pris de gants, mais apparemment cette idée lui déplaisait autant qu’à elle. Il lui tendit alors un petit sachet de tissu. Elle l’ouvrit sous le regard bienveillant du pache…

S : Ce bracelet te donne accès à la salle du conseil. Là où aura lieu la cérémonie. Tu as montré que tu étais digne de notre tribu et ces épreuves ont purifiés ton corps et ton esprit… Tu as passé le plus dur Haiko… Reposes toi…

Silva sortit de la pièce, il semblait visiblement soulagé. Il savait déjà qu’il serait le parrain de Haiko au sein de la tribu. Mais il savait également qu’il devrait la protéger de Hao qui l’avait déjà dans le collimateur et qui avait surveillé que ces épreuves se déroulent sans contretemps… Pourquoi ?

Le jour de la cérémonie arriva et Haiko jura de rejeter tout passé et de ne servir que la tribu pache et ses intérêts… C’est ce même jour qu’un phoenix majestueux fut tatoué dans son dos pour ne plus jamais la quitter.

Hao observait attentivement la cérémonie, de loin, se disant que bientôt il pourrait tenter de la recruter pour son nouveau monde…

Le shaman Fight commença alors au village. Toute sorte de shaman faisait son apparition, si bien que Haiko était émerveillée par tant de fantômes. Mais vis-à-vis des autres paches, elle n’était pas intégrée, toujours le même problème, elle était une aberration, les yeux dorés portaient malheur. Petit à petit, elle essaya de se faire des amis, sortant peu à peu du cercle vicieux de sa condition… Elle se lia d’amitié, du moins essaya, avec un nécromancien qui faisait peur à beaucoup de monde. Il s’appelait Faust et tout comme elle, descendait d’une longue lignée. Il était bizarre et se promenait toujours avec sa fiancée qui était aussi son fantôme gardien, ramené à sa demande par une Itako, qui disons le faisait peur à Haiko.

Quoiqu’il en soit, alors que Hao s’apprétait à rentrer dans le vif du sujet, il alla voir la jeune fille qui ne semblait plus trop le craindre. Elle savait que contre lui, elle n’allait rien pouvoir faire. Il lui demanda de la rejoindre car son pouvoir l’intéressait. Horakhty et elle faisaient bloc et refusèrent directement et sans appel. Quel dommage avait-il fait… Avant de partir. Haiko savait qu’elle n’allait pas s’en sortir à si bon compte…

La bataille finale… Ou plutôt avant, la bataille contre Silva qui fut tué par Yoh sous les yeux de Haiko qui avait poussé un hurlement d’horreur… Silva lui apparut plus tard lui expliquant qu’il n’y avait pas eu d’autre choix. Et que très bientôt ils allaient se revoir…

Et effectivement… Haiko mourut… Elle avait pris part à un combat qui était le sien sans l’être… Elle retrouva Silva, mais aussi son père et sa mère. Ils étaient autour du nouveau Shaman King qu’était Hao. Mais un Hao changé, ayant retrouvé sa mère et redevenu bon… Plus ou moins… Ils furent pratiquement tous ressuscités. Silva et Haiko se réveillèrent sur le plan de la plage. Haiko trouva Silva quelque peu changé, plus sombre, et plus puissant. Haiko aussi avait gagné en puissance. Désormais le pouvoir de son furyoku lui permettait directement de matérialiser Horakhty sous sa forme de dragon. Etrangement, Haiko chercha encore plus à être présente dans la vie du Pache sans pour autant être un pot de colle, mais en veillant sur lui tel un ange gardien, comme il l’avait fait pour elle quelques mois auparavant. Aujourd’hui un nouveau tournoi pointe le bout de son nez et sur ses frêles épaules, la jeune Haiko porte un lourd secret… Celui du retour d’un roi déchu de son trône mais qui ne le sait pas encore.


Mon fantôme Gardien

Haiko est la détentrice de Hora, qui est le diminutif de Horakhty, une sorte de phoenix d'or.
Sa première forme est d'un dragon miniature.


Hora est très joueuse et adore se promener la nuit avec ou sans son Doshi d'ailleurs. C'est une personnalité très sociable et très enfantine. Cependant, d'un caractère emporté, il ne faudra pas longtemps pour qu'elle vous crache une gerbe de feu au visage...

Sa seconde forme est celle d'un dragon phoenix plus volumineux.

Son symbole est le soleil. C'est cette forme qui confère des ailes et des griffes à Haiko qui peut également lancer des boules de feu.


A la suite de l'aide apporté à Hao, elle va avoir le Tchô Senjiryaketsu, la forme ultime de Horakhty.

Ce ne sont plus des flammes mais des faisceaux de lumière intenses.

Un peu de vous

PUF : Le pseudonyme que vous utilisez habituellement
Prénom : A+B=Z
Âge : En années, pommes de terre, diamants, balais, etc...
Un peu plus de vous : Selon votre inspiration ou à la gloire des points de suspension


_________________

"Good Always Wins Over Evil - But Not Without Sacrifice"
Haiko

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iron-man-paladin.purforum.com
 
Haiko Suzaku ~ Guidée par le soleil UC
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Vidéo] Visite guidée de AKIHABARA.
» La formation des Chevaliers du Soleil Flamboyant ?
» Pot de départ du Roi-soleil
» Plateau du Puits de soleil : techniques !
» L'empire du soleil rouge [Cathay & Nippon]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Ce sont nos actes qui déterminent qui nous sommes! :: Je me présente...-
Sauter vers: